Jean-Michel Dieuaide
     Vendéen d’adoption (il est né le 15 novembre 1952 à Bellac dans le Limousin, au hasard de la carrière militaire de son père), Jean-Michel Dieuaide reçoit sa première initiation musicale auprès des abbés Abel Gaborit, organiste de la cathédrale de Luçon (Vendée) et Claude Raffin, responsable diocésain de musique sacrée. Ses études musicales le conduisent successivement au Conservatoire National de Région d’Angers puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ainsi qu’à la Sorbonne. Pendant cette période studieuse (orgue, écriture musicale, analyse, composition, esthétique…), il reçoit l’enseignement d’André Isoir, Christian Villeneuve, Claude Ballif, Rémy Strycker, Guy Reibel, Edith Weber…
     Professionnellement, Jean-Michel Dieuaide a été successivement et simultanément maître de chapelle à Sainte Jeanne de Chantal (Paris) de 74 à 79, organiste à Saint-Pierre de Chaillot (Paris) de 79 à 97, directeur-adjoint de l’ENM d’Angoulême (81-86), directeur du Conservatoire Erik Satie à Paris 7ème (86-94), fondateur et directeur de « Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris » et maître de chapelle de Notre-Dame (93-2004). Depuis 2004, il est inspecteur de la musique à la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
En mai 2006, il a été élu président d’Ancoli (Association Nationale des Chorales liturgiques).
1 éditions. Dernier : 05/05/2013 | 00:49:00
Bat ©2008-2016 v1.3