Bienvenue sur le site du grand orgue de Commequiers !

Concert le 27/07/2017 à 20h30
 
 
Communiqué de presse
 
        CONCERT ORGUE ET FLUTE A BEC,
              JEUDI 27 JUILLET 2017
           EGLISE SAINT-PIERRE DE COMMEQUIERS
 
Amis de l’orgue de Commequiers, le 20/07/2017
  Pour son traditionnel concert d’été, l’Association  Chorale et Amis de l’orgue de Commequiers propose un Concert Orgue et Flûte à bec par Jean-Michel Dieuaide, organiste et ancien maître de chapelle de Notre-Dame de Paris et Louis-Marie Burgevin, ancien maître de chapelle de la cathédrale de Nantes.
  A l’orgue, des pièces baroques françaises du XVIIe siècle, alternées avec le plain-chant selon l’usage de l’époque et à la flûte un tour d’Europe (Italie, Allemagne, Espagne…). En première audition, Jean-Michel Dieuaide jouera les Six Caprices pour orgue de Christian Villeneuve (1948-2001), compositeur vendéen et ancien professeur de composition au Conservatoire de Nantes.
  L’entrée est gratuite.
  A l’issue du concert, on pourra se procurer le dernier enregistrement de l’orgue de Commequiers : Livre d’orgue de Montréal par Hélène Dugal, organiste de la cathédrale de Montréal.
  La soirée se clôturera par le traditionnel verre de l’amitié, avec les artistes.

Jean-Michel Dieuaide
 
Texte de
remplacement   Le grand-orgue de Commequiers  est le seul instrument d’esthétique sonore française baroque de Vendée  et des départements limitrophes. Il s’inscrit dans le souvenir de l’orgue classique (XVIIIème siècle) de la Cathédrale de Luçon, détruit au milieu du XIXème siècle.
    Riche de près de 2000 tuyaux et d’une palette sonore particulièrement variée, répartie sur quatre claviers, cet instrument a été conçu et en grande partie fabriqué par une équipe d’artisans commequiérois entre 1979 et 2005; l’harmonisation finale est l’œuvre du facteur d’orgues manceau Jean-Pierre Conan, un des meilleurs spécialistes de l’esthétique sonore de l’orgue classique français.
   Avec son Plenum de 10 rangs, ses couleurs de jeux d’anches, ses deux cornets et deux jeux de tierces (dont un des 16 pieds), ses multiples flûtes et ses principaux habilement répartis, l’orgue de Commequiers permet, au delà de la musique française pour laquelle il est spécialement conçu, l’interprétation de la musique européenne des XVII et XVIIIèmes siècles ainsi que, pour une part, la musique de notre temps.
   L’instrument est accordé selon un système d’accordage en vigueur au début du XVIIIème siècle (tempérament inégal de Rameau).
   Le buffet d’orgue allie le classicisme des formes (larges corniches et moulures en chêne massif) et art contemporain : l’ange qui jaillit de l’instrument au milieu des tuyaux est l’œuvre de l’artiste plasticienne Laurence Bernot

 

 
 
39 éditions. Dernier : 21/07/2017 | 08:37:06
Bat ©2008-2016 v1.3